Métier du droit : et si vous vous tourniez vers une carrière de juriste ?

Frederic DORATI

visuel tourniez carriere juriste

Le droit est un domaine vaste et assez diversifié. Il regroupe plusieurs métiers comme celui de juriste qui offre des opportunités intéressantes pour mettre en valeur vos compétences juridiques. Ce professionnel peut être amené à travailler au sein d’une entreprise en jouant le rôle de conseiller et en veillant à ses intérêts. France apprentissage vous apporte plus de précisions sur le rôle du juriste, les qualités requises pour faire carrière et les possibilités d’évolution.

Les rôles et missions variés d’un juriste

Le juriste peut être sollicité pour travailler dans une entreprise, une organisation ou en administration publique. C’est un professionnel du droit qui joue le rôle de consultant permanent pour les questions d’ordre commercial, financier et technique. Au-delà de la prévention, son expertise est recherchée pour trouver des solutions à d’éventuelles difficultés.

Le juriste d’entreprise n’est pas amené à juger ni à dire le droit. Il s’appuie plutôt sur ce dernier pour répondre aux besoins de son employeur et protéger ses intérêts. La rédaction des actes juridiques (contrats, déclarations ou avenants) fait également partie de ses missions. L’entreprise s’assure ainsi que les documents sont conformes aux textes de loi et à l’interprétation faite par la jurisprudence.

En relation avec des experts ou avocats, le juriste peut se charger des relations extérieures de sa société avec d’autres organismes professionnels. Selon le domaine d’activité ou la taille de cette dernière, il peut avoir différentes taches entre le conseil, l’administration, la documentation, etc. Parfois, le professionnel intègre un secteur juridique spécialisé en occupant par exemple le poste de responsable du département des marques et brevets.

img metier du droit et si vous vous tourniez vers une carriere de juriste

Les spécialisations possibles : de la propriété intellectuelle au droit social

Le juriste peut suivre la formation complémentaire d’une école de droit à Paris ou ailleurs, pour se spécialiser dans un domaine connexe. Vous pourrez développer votre expertise dans la propriété intellectuelle pour veiller à la protection des droits d’auteurs en termes d’innovations industrielles ou de créations artistiques.

On distingue aussi le juriste immobilier qui conseille les particuliers et les professionnels lors de l’achat ou la vente de biens immobiliers. Son expertise est également utile sur les questions liées au droit de la construction et de l’urbanisme ainsi qu’aux baux commerciaux.

Spécialisé dans les relations entre les entreprises et leurs employés, le juriste en droit social peut représenter une société qui procède à : des licenciements, des changements d’horaires ou des réformes structurelles du droit du travail.

De nombreuses autres spécialisations sont accessibles pour ce professionnel du droit comme la cybersécurité, les assurances, l’environnement, la collectivité territoriale, etc.

Les compétences et qualités requises pour exceller en tant que juriste

Les qualités recherchées chez un juriste sont très variées. Elles couvrent différents domaines du droit et autres responsabilités. Voici les principales compétences nécessaires pour réussir en tant que juriste :

  • de solides connaissances en droit,
  • une excellente capacité rédactionnelle,
  • l’aisance relationnelle,
  • le travail en équipe,
  • le sens de la négociation,
  • un esprit de synthèse, d’analyse et de rigueur,
  • la connaissance d’une langue étrangère, etc.

On attend du professionnel du droit, une maîtrise parfaite de son sujet et la capacité de l’interpréter correctement. Les compétences en rédactions seront indispensables pour l’élaboration de documents ayant une valeur juridique.

Le juriste doit aussi être à l’aise avec la communication, puisqu’il doit expliquer le droit et conseiller efficacement ses collaborateurs. Le sens de l’organisation et la capacité à travailler en équipe sont aussi importants. En maîtrisant des langues étrangères (au moins l’anglais) le professionnel peut devenir un véritable atout pour son entreprise. Celle-ci peut être en effet amenée à travailler avec des partenaires internationaux.

Pour bien exercer son métier, le juriste, qu’il soit spécialisé ou non, doit procéder à une veille informationnelle. Cela lui permet d’être au courant de toute évolution de la législation en matière de droit des affaires, droit des contrats, droit du travail, droit commercial, etc.

Perspectives de carrière et évolutions professionnelles pour un juriste

Généralement, le juriste évolue en intégrant une entreprise de plus grande taille ou en accédant à un poste de responsabilité plus important. Pour cela, il lui faudra acquérir l’expérience nécessaire pour s’occuper de dossiers complexes. Le titre de manager d’équipe juridique ou juriste d’entreprise expert peut lui être attribué.

À terme, le poste de directeur juridique est envisageable. Avec le comité de direction, le professionnel du droit contribue à la définition d’enjeux stratégiques pour la société. Une évolution vers la fonction de DRH est possible en optant pour une spécialisation en droit du travail. En dehors de la direction des Ressources humaines, des postes moins juridiques sont encore accessibles dans le secteur de la banque, du transport, etc.

Notons qu’après huit années d’activité, le juriste est autorisé à s’installer comme un avocat. S’il le souhaite, il pourra aussi passer le concours d’entrée à l’Ecole Nationale de la Magistrature.

Avatar

Fabrice DURAND

J'ai crée FranceApprentissage pour accompagner les apprentis et les employeurs dans leur choix d'alternance. Je suis également fondateur du site top-metiers.fr un média spécialisé dans l'orientation scolaire et professionnelle.

Laisser un commentaire