Blog Franceapprentissage

Là où il y a une volonté, il y a chemin

Archives 2013

Les aides financières aux entreprises embauchant un apprenti sont maintenues pour l'année scolaire 2013/2104

Rédigé par Jean-Marie DUSSEIGNEUR - 12 septembre 2013 -

L'association France apprentissage qui a été sollicitée par des CFA et entreprises sur la délicate question de la date d'application de la suppression des aides à l'embauche d'apprentis pour les entreprises de plus de 250 salariés, a donc interrogé le Ministère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social. La réponse qui lui a été faite ce jour est la suivante :

"En ce qui concerne les aides à l'embauche d'apprentis, je vous indique qu'aucun texte n'a été encore publié. Quoi qu'il en soit,  "les employeurs, quelle que soit leur taille, qui signeront des contrats d'apprentissage avant le 31 décembre 2013 seront aidés dans les mêmes conditions qu'aujourd'hui pour l'année scolaire 2013 /2014."
 

Là où il y a une volonté, il y a chemin

La vérité sur les chiffres de l’apprentissage

Rédigé par Jean-Marie DUSSEIGNEUR - 16 août 2013 -

Depuis 5 ans le nombre d’entrées annuel en apprentissage n’a jamais franchi le seuil fatidique des 300 000 apprentis.

Communiquer sur 450 000 apprentis avec des objectifs de 550 000 voire 800 000 en 2017 est par conséquent de la propagande démagogique, pour nous faire croire que l’apprentissage se porte bien. Or il n'en est rien. 

En 2012 et 2013 les formations en apprentissage (stricto sensu) sont devenues une variable d’ajustement budgétaire puisque les crédits ont fortement diminué pour des formations qui ont fait leur preuve, pour subventionner partiellement les contrats d’avenir (Traitement social du chômage des jeunes vers des emplois non durables, pour faire baisser les statistiques), au détriment de nos apprentis, entreprises et organismes de formation. 
La récente décision de supprimer les aides aux employeurs d’apprentis, puis son maintien pour les entreprises de moins de 10 salariés en est la flagrante démonstration.

Un Etat inconscient qui conduit une partie de notre jeunesse vers une impasse doit être dénoncé. Les fonds investis dans la formation doivent être renforcés et mieux équilibrés entre l’enseignement dit classique et les formations professionnelles qui conduisent vers des métiers de production (croissance) dont l’image doit continuer à être revalorisée.

La chute de signatures de contrats d‘apprentissage au premier semestre est un véritable cauchemar et calvaire pour une partie de notre jeunesse car elle empiète sur les droits légitimes d’une minorité à se former par la voie de l’apprentissage. 

Voir les courbes statistiques du 25/06/2013 établit par France apprentissage à partir des éléments communiqués par la DARES qui sont précis et irréfutables.

http://www.franceapprentissage.fr/franceapprentissage/pdf/Comparatif_2008_2012.pdf 


Là où il y a une volonté, il y a un chemin.


Quand l'excès de réglementation tue l'embauche d'apprentis dans les TPE et PME

Rédigé par Jean-Marie DUSSEIGNEUR - 16 avril 2013 -

Face à une baisse spectaculaire de 29,36 % (statistiques Dares) des signatures de contrats d'apprentissage sur les trois premiers de l'année par rapport à 2012, il est urgent que notre nomenklatura mettent en place des mesures pérennes, réelles et efficaces pour favoriser l'apprentissage de nos jeunes et aider nos entreprises à transmettre leur savoir-faire. 

Les causes de cette bérézina sont

  • La crise et le manque de visibilité des employeurs. La suppression des mesures de soutien et la diminution des enveloppes budgétaires des conseils régionaux vers les CFA datant de juillet dernier. 
  • La création des contrats d’avenir et contrats de génération qui phagocytent très probablement les contrats d’apprentissage. 
  • L’excès de réglementation et contraintes du droit du travail via une administration tatillonne. 

Nous publions avec l'accord de son auteur un point de vue qui mérite réflexion et qui permettrait sans doute d'augmenter l'offre de contrats d'apprentissage en provenance des TPE et PME pour atténuer cette chute brutale tout en protégeant le statut de l'apprenti.

Là où il y a une volonté, il y a chemin

Lire la suite de Quand l'excès de réglementation tue l'embauche d'apprentis dans les TPE et PME

Les formations en apprentissage deviennent-elles une variable d’ajustement économique et budgétaire?

Rédigé par Jean-Marie DUSSEIGNEUR - 19 février 2013 -


Diminuer le financement des formations par l’apprentissage pour financer les contrats d’avenir (économie solidaire) ou les contrats de génération pénalisent nos jeunes et nos entreprises. 

Combien de jeunes ne peuvent, malgré leur désir et choix, suivre ou poursuivre une formation en apprentissage parce qu’ils n’ont pu trouver d’entreprises à temps ou parce que la loi « Cherpion» n’est pas appliquée par manque de crédits.

Lire la suite de Les formations en apprentissage deviennent-elles une variable d’ajustement économique et budgétaire?

Fil Rss des articles